Bien s’alimenter durant la grossesse

S’alimenter sainement au cours de neuf mois de grossesse n’est pas difficile. Pourtant, une  multitude de femmes enceintes n’aura pas à perturber leur nourriture. Quelques calibrages sont cependant conseillés. Mais comment consommer sainement au cours des neuf mois ?

L’importance de manger sainement au cours des neuf mois

S’alimenter sainement au cours des neuf mois est indispensable, car l’organisme d’une future mère procure au fœtus toutes les substances utiles pour son bon développement : minéraux, vitamines, sucres, bonnes graisses et protéines. Les demandes nutritionnelles et énergétiques sont également plus élevées au cours des neuf mois. Par conséquent, les futures mères qui se nourrirent sainement au cours de la grossesse contribuent au bien-être de leur fœtus.

S’alimenter sainement est également indispensable pour les futures mères elles-mêmes. Effectivement, les femmes qui s’alimentent correctement sont généralement en bonne santé. Ces dernières sont généralement moins fatiguées, ce qui veut dire que leur grossesse se passe correctement. Elles ont moins de chances de souffrir un diabète gestationnel, et si c’est le cas, elles peuvent mieux le contrôler.


Quelques guides pour s’alimenter sainement au cours des neuf mois

Il est conseillé de se nourrir trois fois par jour. Prendre trois collations chaque jour est aussi indispensable lorsque la future mère a faim. Les collations sont par exemple un verre de lait, un pot de compote de pommes ou de yaourt, un morceau de fruit ou une petite quantité d’amandes. Mangez plus de fruits, de légumes, d’aliments protéinés et d’aliments à grains entiers. Dans la journée, essayez de consommer des aliments de différentes couleurs sur l’assiette.

Il faut aussi se nourrir régulièrement. À cet effet, vous pouvez éviter les faibles niveaux d’énergie pendant la journée, car la glycémie est plus régulière. Faites aussi attention à ne pas vous affamer pendant plusieurs heures (12 heures) consécutifs et éloignez les régimes amaigrissants. Cela peut affecter la croissance de votre fœtus. Éloignez le mieux possible les nourritures extrêmement transformées, souvent riches en sel, en sucre et en graisses.